Bonjour,

Je suis une personne handicapée à 80%. Sachant que je loge à titre gratuit chez mes parents qui sont propriétaires, je suis rattachée aux impôts de mon père. Est-ce que j’ai droit à la PCH pour une éventuelle une aide ménagère ?

 

Réponse du 17/10/2014

Bonjour,

Tout d’abord, la PCH s’adresse aux personnes dont le handicap engendre de façon définitive ou pour une durée prévisible d’au moins 1 an :

  • Une difficulté absolue pour réaliser au moins 1 activité essentielle (mobilité, entretien personnel, communication,…)
  • Ou une difficulté grave pour réaliser au moins 2 activités essentielles.

Cette prestation a pour but de compenser les différentes charges liées à la perte d’autonomie des personnes handicapées. Elle couvre les aides suivantes :

  • aides humaines,
  • aides techniques,
  • aides liées à l’aménagement du véhicule et du logement, surcoûts dus au transport
  • aides animalières
  • aides exceptionnelles ou spécifiques.

L’attribution de la prestation de compensation s’inscrit dans l’élaboration d’un plan de compensation personnalisé. La MDPH charge une équipe pluridisciplinaire d’évaluer les besoins de compensation du handicap du demandeur. La Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH), qui a en charge la décision s’appuie sur le plan personnalisé de compensation proposé.

Les montants de la prestation de compensation du handicap sont fixés par nature de dépense. Cependant, leur taux de prise en charge varie en fonction des ressources de la personne handicapée. Les ressources prises en compte sont les ressources perçues par le demandeur au cours de l’année civile précédant la demande.

Certaines ressources sont exclues dans le revenu pris en compte pour fixer le taux de prise en charge de la PCH :

  • revenus professionnels de la personne handicapée, de son conjoint, partenaire pacsé ou concubin ;
  • indemnités et rentes dues aux victimes d’accident du travail ou à leurs ayants droit ;
  • rentes viagères constituées par la personne handicapée pour elle-même ou en sa faveur par son représentant légal, ses ascendants, ses enfants, ses frères et sœurs ;
  • pensions de vieillesse ou d’invalidité ;
  • allocations de chômage ;
  • indemnités journalières versées par la Sécurité sociale ;
  • prestations familiales et aides au logement ;
  • AAH, RSA, allocations aux personnes âgées…

En ce qui concerne le fait que vous soyez sous les impôts de votre père (rattachement au même foyer fiscal), je vous inviterais à vous rapprocher de la MDPH pour vérifier s’il y a une incidence sur le calcul de la PCH mais je ne trouve rien de précis sur ce point.

Pour vous accompagner dans ces différentes démarches je vous invite à vous rapprocher d’un assistant social de la MDPH, vous pourrez obtenir un rendez-vous en les contactant.

Vous trouverez les coordonnées via le lien suivant http://informations.handicap.fr/carte-france-mdph.php

Vous souhaitant bon courage dans vos démarches.

Image2

Les travailleurs sociaux de SERENA