Les mots de l’aidant inspirent une liste à la Prévert…

 

Seuls les premiers qui s’invitent en feront partie, sachant d’ores et déjà qu’il serait bienveillant d’avoir une pensée pour tous ceux qui arriveront plus tard, trop tard, non pas qu’ils soient moins importants, juste qu’ils n’auront pas été pris dans le filet de la pensée du moment, comme leurs prédécesseurs.

 

La présence

Ce premier mot a l’honneur de débuter en s’imposant par son évidence, sa puissance, tout ce qu’il recouvre et par sa résonnance avec le mot présent qui signifie aussi cadeau.

 

Le doute

Celui-ci nous invite à la réflexion, au voyage de notre esprit, à la remise en question qui tend à nous améliorer, à quelque chose qui peut guider vers une forme de sagesse.

 

La persévérance

Essentielle, fondatrice, incontournable.

 

L’attente

Qui peut faire écho à tant d’autres, dont le manque et l’impatience. Autant de pièges à esquiver pour préserver un état d’esprit positif et vaillant.

 

Le combat

Mot quotidien qui malgré sa permanence fait appel à la pause, au repos, au répit.

 

L’énergie

La retrouver au quotidien, la préserver autant que possible et la recycler pour continuer.

 

L’impuissance

L’admettre pour continuer agir au mieux pour l’autre, en tenant compte de ses volontés, de ce qui est « juste » pour lui / pour elle.

 

La patience

Ambigüe : peut-être positive ou négative.

A la faculté de nous pousser dans nos retranchements, de nous conduire jusqu’à nos limites, de faire émerger des facultés insoupçonnées jusque-là.

Parvenir à repousser ses limites peut dans certaines situations devenir dangereux. Comment voit-on la ligne rouge à ne pas franchir ?

 

La colère

Difficile de l’éviter même si on la sait mauvaise conseillère et énergivore.

La laisser passer tel un ouragan en protégeant tout ce qui peut l’être.

Remettre de l’ordre et de l’apaisement après son passage.

 

La tendresse

Comme la douceur et la délicatesse adoucissent, embellissent et parfois cicatrisent le quotidien.

 

Le partage

Tout ce qui peut être partagé prend de la valeur et devient précieux.

 

L’espoir

Peut réapparaître à chaque lever de soleil.

Nous devance et nous précède en s’avançant comme l’horizon.

 

Sur le même thème :

L’annonce du diagnostic

Communiquer avec son proche malade – briser les non-dits

 

Publié le 06/02/2018

 

 

 

 

 

Muriel Gaillard

Consultante – Formatrice

Diplômée en Ethologie