Une solution de répit pour les aidants

Qu’est-ce que c’est ? C’est un accueil organisé pour une durée donnée (15 jours minimum – 90 jours maximum par année civile) s’adressant aux personnes handicapées de tous âges et aux personnes âgées. Peut se réaliser en hébergement ou en accueil de jour, à temps complet ou partiel.

 

Le répit de l’aidant est une nécessité, reconnue d’ailleurs lors de la Conférence La Famille 2006. En effet, l’aidant a le plus souvent des liens affectifs très forts avec la personne aidée, et s’investit alors sans compter dans les soins qu’il lui prodigue, parfois dans les limites du raisonnable. Pour pouvoir poursuivre son accompagnement dans la durée, l’aidant doit absolument se ménager des temps de répit.

 

La loi du 2 janvier 2002 de rénovation de l’action sociale a inscrit l’accueil temporaire dans la liste des établissements sociaux et médico-sociaux, le décret du 17 mars 2004 a défini ses modalités de fonctionnement et celui du 7 avril 2006 a posé les principes relatifs à la gestion budgétaire, comptable et à la tarification des établissements.

 

L’accueil temporaire revêt plusieurs avantages :

  • il peut répondre à des besoins divers (répit de quelques heures en journée, pour une soirée, un week-end ou une durée plus longue),
  • il permet de favoriser l’intégration sociale et le maintien ou le développement de l’autonomie de l’aidé,
  • dans le cas d’une cohabitation sous le même toit entre aidant et aidé, l’accueil temporaire permet à l’aidant de faire une pause véritable (le remplacement ponctuel à domicile peut ne pas permettre à l’aidant de s’arrêter totalement dans son apport de soins).

 

Enfin, on peut noter que l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) à domicile peut être affectée au règlement des frais relatifs à l’accueil temporaire avec ou sans hébergement.

Ce répit peut prendre essentiellement deux formes. Soit le remplacement ponctuel de l’aidant auprès de la personne dépendante ou handicapée, soit l’accueil temporaire de la personne dépendante ou handicapée.

Pour des renseignements sur les structures d’accueil temporaire proches de votre domicile, vous pouvez vous adresser à votre Centre Local d’Information et de Coordination gérontologique (CLIC) ou à votre Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) si l’information ne concerne pas un Senior.

 

Mise à jour : Juillet 2015

 

Les travailleurs sociaux d’IMA

logo IMA_