Parce que la dépense  physique est reconnue comme protectrice, il est nécessaire de mettre son corps en mouvement fréquemment. Pour ce faire, rien de plus simple: il suffit de bouger ! Autrement dit de créer une dépense énergétique supérieure à celle strictement nécessaire aux fonctions vitales.

L’organisme mondial de la santé recommande d’augmenter sa dépense énergétique pendant au moins 30 minutes par jour au minimum par petites tranches de 10 minutes. Entendons par là : marcher plutôt que conduire, prendre les escaliers, promener son animal de compagnie, bricoler, jardiner, etc. Mais aussi planifier des moments dédiés au mouvement  comme se promener longuement, rouler en bicyclette, nager… L’activité physique se pense au quotidien en analysant  son mode de vie et ne nécessite pas d’investissement autre que physique et de volonté.

A condition que sa pratique ne soit pas traumatique, le sport poursuit les mêmes objectifs  de santé.   Il est un exutoire à lui tout seul et est totalement compatible avec l’activité physique journalière.

Il s’identifie par ses codes (équipement spécial) , son appartenance à un club et l’engagement parfois dans une progression (grades, niveaux, concours). Organisé en clubs, le sport propose des temps de pratique fixes qui permettent de s’organiser en fonction d’objectifs, il est donc souvent associer à une forme de compétition. On y rencontre d’autres pratiquants ce qui permet garder la motivation constante au sein du groupe et tout simplement de se faire des amis.