Eyesee

 

La dépendance fait référence aux situations des personnes qui, de par une maladie, un accident, l’avancée en âge, doivent faire appel à une aide extérieure, que cette aide soit matérielle, humaine,…pour réaliser les activités du quotidien.

La dépendance des personnes âgées fait aujourd’hui l’objet, au regard du vieillissement de la population, de la préoccupation des familles et plus généralement du Gouvernement.

A priori porteuse de croissance et d’emploi dans l’avenir, dans un contexte budgétaire cependant contraint aujourd’hui,  la notion de dépendance est à expliciter.

En effet, nous ne serons pas tous dépendants demain ; notre espérance de vie ne cesse de croitre et le temps de vie en bonne santé également. Ainsi, selon l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale) cette espérance de vie en bonne santé augmente davantage que les gains de l’espérance de vie totale. L’Union européenne propose comme objectif d’augmenter le nombre d’années de vie en bonne santé de 2 ans, d’ici à 2020.

Une immense majorité (91,6%) des personnes âgées de 60 ans et + est considérée comme indépendante ou quasi-indépendante :

  • Tranche 60-69 ans = 96%
  • Tranche 70-79 ans = 92%

C’est au-delà de 90 ans que le taux de dépendance se renforce nettement pour atteindre 42 %.

(Source : La prévention de la dépendance des personnes âgées – juin 2011 – Rapport de mission présenté par Monsieur André Trillard).

Il est donc primordial, sur un plan individuel, de tout mettre en œuvre pour favoriser le bien vieillir.

Ainsi  le Gouvernement Français, sur la question de la dépendance, et au-delà des mesures destinées à équiper les logements, ou des actions visant à accompagner les personnes d’ores et déjà dépendantes, entend nous inviter à adopter diverses mesures préventives favorisant le bien vieillir.

Ces mesures nous concernent tous, quel que soit notre âge.

Elles nous invitent à :

  • Maintenir notre forme physique et notre capacité à agir sur le plan moteur en pratiquant une activité physique régulière,
  • Nous alimenter correctement,
  • Entretenir nos capacités intellectuelles en lisant, en apprenant,…mais aussi en faisant du sport !
  • A favoriser une vie sociale riche et à lutter contre l’isolement,
  • Veiller à avoir une consommation raisonnée des médicaments, en concertation avec son Médecin,
  • Mettre en place des stratégies de prévention des complications des maladies chroniques (hypertension artérielle,…)

Bref, même si tout ne peut être anticipé et prévenu sur la question de la dépendance, force est d’admettre que nos habitudes de vie individuelles contribuent au Bien Vieillir et que devenir dépendant n’est pas une fatalité.

Publié le 31/07/2015

Idée reçue réalisée par les ergothérapeutes d’IMA

logo IMA_