homme portant son fils

copyright

Les vacances

Comme tout le monde vous souhaitez partir en vacances en famille mais aimeriez avoir aussi du temps pour vous reposer.

Le plus simple serait de partir en vacances dans votre famille afin que vos proches prennent le relais de temps en temps mais cela n’est pas toujours faisable…C’est pour cela que le réseau Passerelle, entre autre, a été créé. Il propose aux familles une solution d’accueil ou de prise en charge de leur enfant handicapé ou de l’ensemble de la fratrie, à proximité de leur lieu de vacances, afin de leur permettre de vivre des temps de vacances plus sereins… Pour en savoir plus : http://www.reseau-passerelles.org/

 

Il existe aussi l’association Vacances Répit Familles créée par la PRO BTP en partenariat avec l’Association Française contre les Myopathies. Elle propose une solution originale qui associe un village de vacances et une structure médico-sociale assurant la prise en charge de l’enfant handicapé afin de soulager ses proches de certaines contraintes : http://www.vrf.fr/VRF/web/node1_5310/accueil

 

Ou pourquoi ne pas partir en vacances chacun de son côté ? Pour ce faire vous pouvez envisager pour votre enfant un séjour dans un centre de loisirs avec hébergement, qu’on appelle communément « colonies de vacances » pendant que vous partez de votre côté. L’association Vitacolo, par exemple, a fait de l’intégration des enfants en situation de handicap un objectif prioritaire puisque la mixité est riche d’enseignement pour tous. En effet il est important pour une enfant en situation de handicap de pouvoir participer à un séjour avec des enfants sans handicap, bien qu’ils ne pourront pas effectuer certaines activités. Cependant l’accueil d’enfants en situation de handicap induisant certaines spécificités, l’équipe d’animation y est formée. Pour en savoir plus, cf le lien : http://www.vitacolo.fr/

 

Pour vous aider financièrement dans vos projets de vacances pour votre enfant, vous pouvez vous rapprocher de l’ANCV. Ils proposent des aides  sous forme de Chèques Vacances. Pour en savoir plus consulter le lien suivant http://www.ancv.com/aides-aux-projets-vacances

 

Les loisirs

En dehors des temps scolaires, des soins… votre enfant a du temps libre et vous recherchez des solutions afin qu’il profite de ce temps libre pour s’épanouir, jouer, découvrir de nouvelles activités, rencontrer d’autres enfants…

Il existe les Centres de Loisirs Sans Hébergements (CLSCH), souvent appelés « centre aéré » où les enfants sont accueillis à la journée et où ils se voient proposer divers activités en fonction de leur âge et de leurs envies. Renseignez-vous auprès de votre mairie pour savoir ce qu’il existe sur votre commune.

Les directeurs de ces centres commencent à être sensibiliser à l’accueil des enfants en situations de handicap, alors n’hésitez pas  à prendre rendez-vous avec le centre de votre choix afin d’expliquer les besoins spécifiques de votre enfant et de prévoir les dispositions particulières si nécessaire. Vous pouvez demander à un professionnel qui a l’habitude de suivre votre enfant de vous accompagner lors de cette première rencontre afin d’étudier ensemble les adaptations possibles. Et n’hésitez pas à transmettre « vos trucs et astuces » de parents qui faciliteront son accompagnement (décryptage de certains gestes, certaines attitudes…).

Vous pouvez également consulter le lien suivant :

http://www.unat.asso.fr/nos-valeurs/agir-pour-le-depart-en-vacances

http://www.ufcv.fr/Vacances/VacancesetHandicap.aspx

http://tcap-loisirs.info/

http://www.loisirs-pluriel.com/

http://www.soleilpourtous.org/

 

Le soutien aux familles

Etre écouté

Faire face au handicap de son enfant au quotidien peut parfois être compliqué, pesant, épuisant… Pour vous aider APF a mis en place un numéro vert (gratuit depuis un poste fixe)  d’écoute et de soutien pour les parents ayant un enfant handicapé: 0800 800 766, ouvert le mardi de 9h à 12h et de 14h à 17h, et le jeudi de 14h à 20h.

Cette écoute anonyme et confidentielle, vous permettra d’exposer votre situation ouvertement, d’être écouté, soutenu, et orienté en fonction de vos besoins.

Les écoutants sont tous parents d’enfants en situation de handicap moteur ou polyhandicap, qui ont souvent ressenti des périodes d’isolement, des sentiments d’incompréhension dans leur parcours de parents. Ils ont effectué un cheminement personnel face au handicap de leur propre enfant en s’investissant, entre autre, dans des actions associatives. Et aujourd’hui, ils souhaitent aider leurs pairs par l’écoute et le soutien qu’ils peuvent apporter sur cette ligne.

 

Se former

Le site internet http://javance.org/  propose, en plus d’un forum et d’une mise en relation entre parents, des formations (payantes) à destination des parents d’enfant en situation de handicap afin de les aider dans leur accompagnement au quotidien, cf le lien ci-dessous :

http://formations.upbraining.net/course/upbraining-initial/

http://www.upbraining.net/formations/calendrier-des-formations/?cat1=formation-upbraining

 

Chaque famille avec un enfant en situation de handicap a un parcours différent, en fonction de sa composition, des personnalités de ses membres, du handicap de l’enfant, de la situation sociale, de la situation professionnelle des parents, de sa situation géographique, de l’existence de soutiens dans son entourage, de l’accès à des structures adaptées, de la trajectoire de l’enfant, etc… et de la manière dont les parents font face à cette situation. Nous espérons qu’à travers ce dossier vous aurez trouvez les réponses aux questions que vous vous posiez quelle que soit votre situation.

Sur le même thème :

 L’aide aux vacances

 

Publié le 12/07/2016

IMA logo