_DDD5238-def1-cmjn © Gerhard Linnekogel - Eyesee

Au titre de l’action sociale, la CARSAT [1] a mis en place, des aides sociales pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées autonomes mais fragilisées.

Afin de vous faire partager notre expérience, nous avons recueilli l’avis de Mme Rachel Z le 13.02.2015 lors de sa propre évaluation.

Mme Z, habite dans une zone rurale dans le 17, elle vit seule et a une grande maison malgré tout adaptée. Madame a des problèmes articulaires très prononcés et des séquelles suite à une maladie de longue durée.

A quoi ça sert ?

Dès lors que vous remplissez un dossier de demande d’aide à domicile auprès de la CARSAT et que vous répondez aux critères d’attribution, la CARSAT envoie une commande d’évaluation à l’organisme évaluateur-

Mme Z nous explique : « Une fois que ma caisse de retraite a validé mon dossier, le service évaluateur a pris contact avec moi pour convenir d’un rendez avec l’évaluateur à mon domicile ».

Cette évaluation à domicile permet de mieux appréhender les besoins de la personne dans son propre environnement et de son quotidien. Cette rencontre permet aussi de sensibiliser les personnes sur la prévention des risques de chutes par exemple, ou encore de vérifier si le logement est adapté etc.

L’évaluateur qui est diplômé dans le domaine du social a pour objectif d’évaluer le niveau d’autonomie d’une personne âgée appelé un G.I.R (Groupe Iso Ressources) afin de mettre en place des aides adaptées.

Pour qui ?

Pour la situation de Rachel Z :

« Ma mutuelle m’a orientée  vers ma caisse de retraite car je rencontrais des difficultés dans mon quotidien par rapport à mes problèmes de santé. »

L’évaluation CARSAT s’adresse aux personnes âgées fragilisées demandeuses sous réserve de remplir certains critères fixés par les caisses de retraite concernées.

Les aides pouvant être apportées concernent des personnes en perte d’autonomie partielle relevant d’un GIR 5 ou 6 c’est-à-dire des personnes qui sont relativement autonomes dans leurs activités essentielles de la vie courante mais ayant besoin d’une aide ponctuelle.

Si les personnes sont évaluées entre un G.I.R 1 à 4, le professionnel vous orientera vers d’autres dispositifs.

Dans quel cadre ?

Vous pouvez faire cette demande selon plusieurs dispositifs :

  • Première demande
  • Réexamen (se fait automatiquement par la CARSAT)
  • Habitat et cadre de vie (aides financières pour l’amélioration de l’habitat
  • ASIR (Aide sur les situations de rupture) : veuvage, perte d’un proche, hébergement du conjoint, déménagement.
  • ARDH (Aide de Retour à Domicile après l’Hospitalisation).

Pour Mme Z : « je n’avais jamais fait aucune demande auparavant. J’assume complètement le fait d’avoir besoin d’aide ».

Que fait l’évaluateur ?

  • Il se rend au domicile de la personne
  • Il recueille la demande exprimée de la personne âgée
  • Il analyse la situation et pose des questions sur votre quotidien (toilette, habillage, repas etc…) Il évalue la situation de la personne âgée en fonction de sa situation sociale globale (isolement, besoins, logement…) tout en s’appuyant sur son quotidien (toilette, habillage, prise de repas, sorties, liens avec l’extérieur…)
  • Il visite votre logement afin de repérer d’éventuels risqueset afin de préconiser par exemple des aides techniques adaptées ou de conseiller des aides à l’habitat (travaux…).
  • Il remplit la grille AGGIR, outil pour évaluer votre G.I.R afin de rendre compte des capacités à réaliser une tâche essentielle de la vie quotidienne.
  • Il préconise en fonction de son évaluation un Plan d’Aide Adapté avec les aides possibles (amélioration de l’habitat, aide à domicile, aides techniques, télé alarme etc.)
  • Il vous informe des équipements courants, vous prévient (prévention des chutes) et vous oriente vers différents services adaptés (Conseil Général, CLIC et autres si besoin.
  • Il transmet le dossier auprès de la CARSAT. Cette dernière étudie la recevabilité de la demande et le contenu de l’évaluation afin de statuer sur le montant et la nature des aides.
  • La CARSAT envoie enfin la notification d’aide à domicile par courrier au bénéficiaire. Celle-ci reprend le détail des aides attribuées.

Le vécu de Rachel Z durant cette évaluation :

« J’étais gênée au début de l’évaluation car j’avais l’impression de me plaindre. Mais l’évaluatrice était à mon écoute et m’a mise en confiance aussitôt. J’ai donc pu facilement échanger avec elle.

Elle m’a posé diverses questions sur mon état physique, psychologique, mes capacités à faire ou ne pas pouvoir faire pour mieux appréhender mes besoins. Cela me parait logique contrairement à ce que certaines personnes pourraient juger trop intrusif. »

Combien de temps ça dure et quels sont les délais ?

Une évaluation dure environ une heure en fonction de la situation. Les délais d’attente entre la programmation d’une visite à domicile et la notification d’accord par la CARSAT sont variables selon les régions.

Cela va de même pour les périodes de prise en charges et les aides attribuées.

Ressenti de Mme Z : « Je n’ai pas trouvé cette évaluation longue, bien au contraire. Nous avons tout de même eu le temps d’aborder différentes domaines. »

A qui s’adresser ?

  • Auprès de votre caisse de retraite (par exemple la CARSAT au 3960 )
  • Sur le site internet : www.service-public.fr
  • Auprès de votre mairie

—————————-

Mme Rose V, nous a aussi témoigné son expérience le même jour. Mme vit seule dans une maison urbaine inadaptée. Mme a fait une demande d’amélioration de l’habitat auprès de sa caisse de retraite car elle souhaite remplacer sa baignoire par une douche italienne adaptée.

Elle s’exprime : « il me semblait logique de me poser toutes ces questions. Je me suis sentie à l’aise car l’évaluatrice était agréable et attentive. Elle m’a demandé de visiter mon logement, ce qui ne m’a posé aucun problème. Elle a pu constater que ma salle de bain était inadaptée. Je n’ai pas de gros revenus, cette aide financière est précieuse pour la réalisation de mes travaux. »

[1] CARSAT : Caisse d’Assurance Retraite de la Santé et du Travail

Serena