Le socle des aides aux personnes handicapées

C’est une allocation destinée à assurer aux personnes handicapées un minimum de ressources.

 Les conditions pour en bénéficier :

  •  Votre taux d’incapacité déterminé par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées est au moins égal à 80 %. S’il est compris entre 50 et 79 %, votre handicap doit entraîner une restriction substantielle et durable pour l’accès à l’emploi, reconnue par la CDAPH (Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées).
  • Vous devez avoir au moins 20 ans ; 16 ans sous certaines conditions.
  • Vous ne devez pas recevoir de pension (vieillesse, invalidité) ou de rente d’accident du travail supérieure ou égale à 808,46 euros par mois.
  • Résider en France métropolitaine ou dans les départements d’Outre-Mer ou à Saint-Pierre et Miquelon de façon permanente.

Les ressources ne doivent pas dépasser le plafond correspondant à votre situation familiale : 9 701.52 euros si vous vivez seul(e) ou 19 403.04 euros si vous vivez en couple sans enfant. Ce plafond est majoré de 4 850.76 euros par enfant à charge.

Le montant de l’allocation est de 808,46 €/ mois au maximum.

L’AAH peut être cumulée avec la majoration pour la vie autonome.
Cette allocation est versée par la Caisse d’Allocation Familiale (CAF) ou la Mutualité Sociale Agricole (MSA) suivant le régime auquel vous appartenez.

A qui s’adresser ?

Auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH)

Pour plus d’informations www.service-public.fr

 

Mise à jour : octobre 2016

Les travailleurs sociaux d’IMA

logo IMA_