Les aides

AAH : Allocation aux Adultes Handicapés

Dernière modification le 27/04/2011

Le socle des aides aux personnes handicapées

Cette allocation est destinée aux personnes handicapées ne pouvant exercer un emploi.

Les conditions pour en bénéficier

Etre âgé de plus de 20 ans (16 ans si la personne ne remplit plus les conditions pour ouvrir droit aux allocations familiales) et de moins de soixante ans*.

Disposer de revenus nets catégoriels inférieurs à :

  • 8 543,40 € pour une personne seule,
  • 17 086,80 € pour une personne vivant en couple (mariée, vivant en concubinage ou liée par un PACS),
  • Ce plafond est majoré de 4 271,70 € par enfant à charge.

Etre atteint d’un taux incapacité permanente :

  • d’au moins 80%,
  • ou compris entre 50 et 79 % et avoir une restriction substantielle d’accès à l’emploi du fait de son handicap.

Autres conditions

Résider en France métropolitaine ou dans les départements d’Outre-Mer ou à Saint-Pierre et Miquelon de façon permanente.

Les personnes de nationalité étrangère doivent être en possession d’un titre de séjour régulier ou être titulaire d’un récépissé de renouvellement de titre de séjour.

* L’AAH n’est plus versée à partir de 60 ans en cas d’incapacité de 50 % à 79 %. À cet âge, les bénéficiaires basculent dans le régime de retraite pour inaptitude. En cas d’incapacité d’au moins 80 %, une AAH différentielle (allocation mensuelle réduite) peut être versée au-delà de 60 ans en complément d’une retraite inférieure au minimum vieillesse.

9 réactions

  1. ketty le 13/11/2012 à 18:20

    j'ai vu  vos diverses relations que ce soient pour les handicapés                                                ou  autres personnes, étant en recherche d'emploi je voudrais vous communiquer mon curriculum vitae. Aussi, avez-vous une boîte d'email pour que je puisse, vous en envoyer un.


    Dans l'attente d'une réponse de votre p


     


                                                                                               

  2. LUKILO le 19/03/2013 à 18:07

    JE SUIS TRAVAILLEUR HANDICAPE JE SUIS EN ARRET POUR DEPRESSION ET JE VAIS BIENTOT ETRE A DEMI SALAIRE ET JAI DEUX PENSION ALIMENTAIRE A PAYER PORRAI AVOIR 1 ALLOCATION MERCI DE ME DIRE M.PINEAU JEAN LUC TEL 0626521439 MAIL JLP2107@HOTMAIL.FR

  3. Les professionnels le 22/03/2013 à 16:18

    Bonjour LUKILO,

    D’après les éléments que vous me transmettez « je vais bientôt être à demi salaire », je pense que vous travaillez dans la fonction publique. Si c’est le cas, tout fonctionnaire en « arrêt maladie ordinaire » perçoit pendant 3 mois son plein traitement puis pendant 9 mois un demi-traitement. Cependant certaines mutuelles dans ce type de situation peuvent proposer le versement d’allocations journalières. Dans ce sens, je vous invite à vous rapprocher de votre mutuelle afin de savoir si ce type de prestation est compris dans l’offre souscrite.

    Concernant les deux pensions alimentaires que vous devez payer, je comprends qu’au vu de votre baisse de ressource il va vous être difficile de les honorer. Je vous engage alors à lancer une procédure de révision du montant des pensions alimentaires. Il convient de saisir le juge aux affaires familiales du tribunal de grande instance dont vous dépendez (coordonnées sur la notification du jugement) à l’aide du formulaire Cerfa n°11530*03 (https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_11530.do , https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/getNotice.do?cerfaNotice=50720%2303&cerfaFormulaire=11530*03).

    Vous souhaitez également des renseignements sur la retraite anticipée. Il est à noter que la réintégration dans son poste, d’un fonctionnaire ayant été en congé maladie ordinaire pendant 12 mois d’arrêt consécutifs, est soumise à l’avis favorable du comité médical.
    Si l’avis est défavorable le comité médical peut proposer :
    - une mise en disponibilité d’office
    - un reclassement
    - en cas d’inaptitude définitive, une admission à la retraite pour invalidité.

    Afin de faire le point sur votre situation et vérifier les droits auxquels vous pouvez prétendre, je vous invite à vous rapprocher d’un assistant social soit de secteur (coordonnées disponibles auprès de la maire), soit rattaché à votre entité de travail (se rapprocher du service social).

    Je vous souhaite bonne réception de ces différents éléments.

    Les travailleurs sociaux de SERENA

  4. LUKILO le 22/03/2013 à 17:26

    jai 1 autre souci ma mutuelle ne peut pas me verser des indemnites journalieres pourrai je avoir droit a une allocation travailleur handicape ??? JE SUIS EN ARRET DEPUIS LE 9 FEVRIER 2013  POUVEZ VOUS MAIDER ?

  5. Esmeha le 26/03/2013 à 22:14

    Bonjour.
    Je suis une femme de 33 ans. J'ai une surdité qui est comprise entre 50 à 70% au total ( des 2 oreilles )
    Je suis sans emploi et je n'ai malheureusement toujours pas trouvé. J'ai passé quelques entretiens, mais à chaque fois, on m'a fait remarqué ma surdité mais on ne l'a bien sûr jamais prétexté pour ne pas donner suite. Je suis certaine que je vais avoir énormément de difficulté à trouver un emploi car quel que soit le domaine, "entendre" est important! Je souhaite effectuer des démarches pour me faire reconnaître travailleur handicapée, et si possible evidemment bénéficier de l'AAH, puisqu'il semble que je corresponde aux critères. J'ai déjà effectué des tests avec un ORL qui confirme que mon handicap est réel et socialement difficile à gérer. Je voudrais savoir comment je dois faire pour effectuer une telle démarche, car le temps presse et je suis réellement sans revenus aucun. Merci d'avance pour votre réponse que j'attends avec inquiétude.

  6. Les professionnels le 02/04/2013 à 09:45

    Bonjour,
    Vous êtes en arrêt de travail depuis février 2013 et vous cherchez à obtenir des aides financières.
    La qualité de travailleur handicapé ne permet pas de bénéficier d’une allocation mais bien d’une reconnaissance visant à faciliter l’insertion professionnelle et à bénéficier d’un accompagnement personnalisé par des services spécialisés.
    L’allocation financière pour les personnes en situation de handicap se nomme l’AAH (Allocation pour Adultes Handicapés), versée pour les personnes ayant peu de ressources.
    A la vue de la complexité de votre situation, je vous invite à prendre contact avec une assistance sociale de secteur. Vous pouvez entrer en contact avec elle en allant vous renseigner auprès de votre Mairie. Vous pourrez alors étudier la situation ensemble et trouver des solutions personnalisées à votre situation.
    J’espère que ce contact répondra à votre situation.
    Les travailleurs sociaux de SERENA

  7. Les professionnels le 02/04/2013 à 09:45

    Bonjour,
    Votre surdité vous place en situation de handicap pour trouver un emploi et ce handicap est médicalement reconnu. Vous souhaitez alors être Reconnue en Qualité Travailleur Handicapé (RQTH), et d’autre part bénéficier de l’AAH (Allocation pour Adulte Handicapé).
    Pour bénéficier de la RQTH comme de l’AAH, vous devez présenter votre demande auprès de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) en remplissant ce formulaire : https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_13788.do , et en l’envoyant à la MDPH de votre département.
    A la réception de votre dossier, c’est l’équipe pluridisciplinaire de la CDAPH (Commission des Droits et de l’Autonomie pour les Personnes Handicapées) qui évaluera votre situation et attestera ou non de la RQTH. Si celle-ci vous est attestée, vous pouvez prendre rendez vous avec un conseiller du CAP EMPLOI de votre département, réseau d’accompagnement professionnel pour les personnes en situation de handicap. Ce réseau est en lien avec les employeurs ce qui facilitera votre insertion professionnelle en qualité de Travailleur Handicapé.
    Quand à l’AAH, vous semblez remplir les critères d’âge (vous avez plus de 20 ans), de résidence (vous résidez en France), et les conditions liées au handicap (vous présentez un taux d’incapacité entre 50 et 70% avec une restriction d’accès à l’emploi du fait de votre handicap). Il reste à voir pour les conditions de nationalité et de ressources. Dans tous les cas, c’est à la CDAPH d’étudier votre demande et de prendre les décisions d’attribution.
    J’espère que ces informations vous permettrons de débloquer votre situation.
    Les travailleurs sociaux de SERENA

  8. evangeline le 18/09/2013 à 20:16

    bonjour je suis handicaper a 80%


    j ai une sep je voudrait un credit mais je ne c est pas comment faire aussi


     

  9. nanouchka le 29/10/2013 à 19:50

    mon mari a fait un avc il y a maintenant4 ans je ne peut pas travailler pole emploi m ayant reboutee en me repondant rester chez vous avec votre mari .je n ai droit a rien sinon etre condanee a servir le handicape de mon epous.y a t il une possibilite d etre reconnu comme aidant et percevoir une indemnite pour service a la persoonne.je n ai plus les moyens de faire intervenir des services exterieur et je suis obligee de tout faire moi meme l apa ne voulant pas me verser les prestations pour que je puisse gerer moi meme le personnel adequate au handicape de mon mari .quel recours puis je obtenir pour etre reconnue et remuneree comme seule aidante

  10. Voir le sujet Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) sur le forum

Votre réaction

Connectez-vous