Le socle des aides aux personnes handicapées

Cette allocation est destinée aux personnes handicapées ne pouvant exercer un emploi.

Les conditions pour en bénéficier

Etre âgé de plus de 20 ans (16 ans si la personne ne remplit plus les conditions pour ouvrir droit aux allocations familiales) et de moins de soixante ans*.

Disposer de revenus nets catégoriels inférieurs à :

  • 8 543,40 € pour une personne seule,
  • 17 086,80 € pour une personne vivant en couple (mariée, vivant en concubinage ou liée par un PACS),
  • Ce plafond est majoré de 4 271,70 € par enfant à charge.

Etre atteint d’un taux incapacité permanente :

  • d’au moins 80%,
  • ou compris entre 50 et 79 % et avoir une restriction substantielle d’accès à l’emploi du fait de son handicap.

Autres conditions

Résider en France métropolitaine ou dans les départements d’Outre-Mer ou à Saint-Pierre et Miquelon de façon permanente.

Les personnes de nationalité étrangère doivent être en possession d’un titre de séjour régulier ou être titulaire d’un récépissé de renouvellement de titre de séjour.

* L’AAH n’est plus versée à partir de 60 ans en cas d’incapacité de 50 % à 79 %. À cet âge, les bénéficiaires basculent dans le régime de retraite pour inaptitude. En cas d’incapacité d’au moins 80 %, une AAH différentielle (allocation mensuelle réduite) peut être versée au-delà de 60 ans en complément d’une retraite inférieure au minimum vieillesse.