Il est possible de bénéficier d’un départ à la retraite anticipé lié au handicap avant l’âge légal de départ à la retraite sous certaines conditions.

 

BÉNÉFICIAIRES

Pour bénéficier du départ à la retraite anticipée pour cause de handicap, vous devez :

  • Soit justifier d’une incapacité permanente d’au moins 50 %, prononcépar la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).
  • Soit être titulaire de la reconnaissance en Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) et justifier d’une durée totale d’assurance minimale tous régimes de bases confondues (dont une part minimale a donné lieu à cotisations à votre charge) depuis que votre handicap a été reconnu.

Ces conditions de durée d’assurance varient en fonction de votre année de naissance et de l’âge à partir duquel votre départ à la retraite anticipée est envisagé.

MONTANT DE LA PENSION DE RETRAITE DE BASE

Le montant de la pension de retraite de base est déterminé dans les conditions habituelles. Toutefois, il est systématiquement calculé sur la base du taux plein.   A noter : le montant de la pension peut être majoré si vous ne justifiez pas du nombre de trimestres permettant de bénéficier du taux plein.

Retraite pour inaptitude au travail

Il est possible de bénéficier d’une retraite à taux plein, dès l’âge légal de départ à la retraite, si vous êtes reconnu inapte au travail et sous certaines autres conditions.  

Pour en bénéficier :

  • Avoir l’âge légal de départ à la retraite
  • Être reconnus inaptes au travail par le médecin de la caisse de retraite
  • Être en situation d’incapacité permanente à au moins 50 %
  • Etre bénéficiaire des allocations citées ci-dessous

Ne sont pas soumises au contrôle médical :

  • Des personnes reconnues invalides avant l’âge légal de départ à la retraite
  • Des titulaires d’une pension d’invalidé
  • Des titulaires d’une retraite de veuf ou veuve substituée à une pension d’invalidité de veuf ou veuve
  • Des titulaires de l’Allocation Adultes Handicapées
  • Des titulaires de la carte d’invalidité reconnaissant au moins 80 % d’incapacité permanente.

  Si le service médical ne vous a pas reconnu inapte, vous pouvez malgré tout maintenir votre demande et obtenir une retraite à un taux minoré ou refuser votre retraite avec des revenus d’activité sous conditions.

Ou vous adresser ?

Auprès de votre caisse de retraite www.service-public.fr

 

Mise à jour : Juillet 2015

Les travailleurs sociaux d’IMA

logo IMA_