Vous avez ou envisagez de cesser votre activité professionnelle pour vous occuper de votre proche. De ce fait, vous vous trouvez sans ressources et ne cotisez pas pour la retraite.

Sachez que si votre proche a:

moins de 20 ans et qu’il s’agit de votre enfant, vous pouvez bénéficier sous conditions à l’Allocation Journalière de Présence Parentale par la CAF (AJPP) ou à l’Allocation d’Education d’un Enfant Handicapé allouée par la Maison départementale des Personnes Handicapées (AEEH).
Ces deux aides permettent de cesser ou diminuer son activité professionnelle pour s’occuper de son enfant en situation de handicap, gravement accidenté ou malade.

entre 20 et 60 ans et besoin d’être accompagné dans les actes essentiels de la vie courante (aide pour la toilette, l’habillage, dans ses déplacements…), d’une surveillance régulière… vous pouvez constituer un dossier auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) et solliciter la Prestation de Compensation du handicap (PCH) volet aide humaine et par ce biais être dédommagé(e) en tant qu’aidant(e) familial(e) (tarif au 01/01/14 3.65€/h ou 5.48€/h en cas de cessation de l’activité professionnelle).

Si vous pouvez prétendre à l’une de ces prestations, vous pourrez également être affilié(e) à l’assurance vieillesse du parent au foyer (AVPF) via la CAF. L’AVPF garantit une continuité dans la constitution des droits à la retraite des personnes qui cessent ou réduisent leur activité professionnelle pour s’occuper d’un ou plusieurs enfants ou d’une personne en situation de handicap.
Vous pourrez télécharger les dossiers en cliquant sur le lien suivant :  //wwwd.caf.fr/wps/portal/caffr/aidesetservices/lesservicesenligne/faireunedemandedeprestation

Si votre proche a plus de 60 ans et est dépendant (autrement dit qu’il a besoin d’aide pour les actes essentiels de la vie quotidienne : manger, se laver, se déplacer…), il peut prétendre à l’APA : Allocation Personnalisée d’Autonomie. Cette allocation peut lui permettre de couvrir une partie des frais liés à la rémunération de l’aidant via les Chèques Emploi Service Universel (CESU), sachant que tout membre de la famille peut être salarié, hormis le conjoint ou le concubin.
Le fait d’être salarié par votre proche et ainsi déclaré auprès de l’URSSAF via les CESU, vous permet de continuer à cotiser pour votre retraite.

 

Pour en savoir plus :

Allocation Journalière de Présence Parentale :
https://www.caf.fr/aides-et-services/s-informer-sur-les-aides/petite-enfance/l-allocation-journaliere-de-presence-parentale-ajpp-0

Allocation d’Education d’un Enfant Handicapé :
https://www.caf.fr/aides-et-services/s-informer-sur-les-aides/petite-enfance/l-allocation-d-education-de-l-enfant-handicape-aeeh-0

Prestation de Compensation du handicap :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14202

Conseil réalisé par les travailleurs sociaux de SERENA

Publié le 24/03/2014