Cette aide concerne les personnes âgées ou handicapées

Pour bénéficier de ce crédit d’impôt, il faut effectuer dans sa résidence principale des dépenses relatives à des équipements spécialement conçus pour le maintien à domicile des personnes âgées ou handicapées.

Les travaux d’installation ou de remplacement concernent des équipements qui ont été réalisé par une entreprise et qui donne lieu à des factures. Il faut en effet être en mesure de présenter les factures émises par l’entreprise pour bénéficier du crédit d’impôt.

A combien s’élève le crédit d’impôt ?

Le crédit d’impôt est calculé par rapport au montant TTC de la facture ou des factures fournies par l’entreprise ayant réalisé les travaux. Le crédit d’impôts  est de 25% des dépenses effectuées et se limite aux :

  • Equipements sanitaires (sièges de douche muraux, WC adapté…)
  • Equipements de sécurité et d’accessibilité  (ascenseur, main courante, système de signalisation ou d’alerte…)

Les crédits d’impôts sont plafonnés à 5 000 € par an pour les personnes seules et à 10 000 € pour un couple, sur 5 ans. Ce plafond est majoré de 400 € pour toute personne à charge.

Pour pouvoir bénéficier de cette fiscalité, les sommes liées aux travaux doivent être déclarées sur la déclaration annuelle d’impôts de l’intéressé, accompagnée de tous les justificatifs nécessaires.

Il est bon de noter que certains départements proposent des aides supplémentaires pour les bénéficiaires de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA). Mais aussi peut être devriez-vous vous adresser à votre Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

 

A qui s’adresser ?

Centre des impôts

Mise à jour : octobre 2016

 

Les travailleurs sociaux d’IMA

logo IMA_