Ce complément de ressources vise les personnes qui ne peuvent pas travailler.

Les conditions pour en bénéficier

  • Ne pas avoir perçu de revenu à caractère professionnel depuis un an à la date du dépôt de la demande de complément ;
  • Disposer d’un logement indépendant
  • Percevoir l’AAH à taux plein ou en complément d’une pension d’invalidité, d’une pension de vieillesse ou d’une rente accident du travail.
  • Avoir un taux d’incapacité d’au moins 80%,
  • Avoir une capacité de travail, inférieure à 5 % reconnue par la CDAPH.

Le montant de ce complément est de 179,31 € / mois maximum. La garantie de ressources s’élève à 987.77€ euros (AAH + complément de ressources). Ce complément est accordé pour une durée de 1 à 5 ans, et dans certains cas 10 ans.

Ce complément n’est pas cumulable avec la majoration pour la vie autonome. Si la personne est éligible aux deux prestations, elle doit choisir de bénéficier de l’une ou de l’autre.

Cette allocation est versée par la Caisse d’Allocation Familiale (CAF) ou la Mutualité Sociale Agricole (MSA) suivant le régime auquel vous appartenez.

A qui s’adresser ?

Auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) ou sur le site

Pour plus d’informations :

www.service-public.fr

Mise à jour a: octobre 2016

Les travailleurs sociaux d’IMA

IMA logo